Bienvenue chez Vin d'oeuvre

 

Cordiale bienvenue sur notre site.

Accompagne-nous, virtuellement, sur le chemin de la création de notre domaine viticole, nous avons des plans  nombreux pour ces prochaines années.

 

Familiarise-toi maintenant avec nos thèmes, nous nous réjouissons à l’idée de t’accueillir personnellement à Loèche!

Au départ avec notre cinquième millésime

L’automne dernier, nous avons vendangé pour la cinquième fois. Ce mois (de janvier), nous avons entamé notre cinquième année d’exploitation et ne comptons plus - selon la définition économique - comme jeunes entrepreneurs. Un jalon de référence dans la mesure où nous avons accompli le travail nécessaire et surmonté différentes épreuves pour arriver à ce niveau. En effet, aujourd’hui nous pouvons dire que le départ a été un succès, car monter une entreprise comporte toujours des risques. Pour bien rester positionné sur le marché, nous devrons toujours garantir une qualité irréprochable et faire preuve de la créativité nécessaire.

 

En 2016, la récolte en Valais a été de 7.5 % supérieure à la moyenne annuelle des dix dernières années. Un résultat réjouissant aussi pour nous, vu que les récoltes 2013 - 2015 furent très petites. La qualité de la vendange 2016 est excellente, ceci grâce à un magnifique automne, sec avec des nuits fraîches et des journées bien ensoleillées jusqu’à la fin du mois d’octobre ce qui a permis au raisin de bien mûrir.

 

La statistique du canton nous dit aussi qu’il existe 359 vignerons-encaveurs et 84 négociants sur le marché. Un vigneron-encaveur est un producteur qui travaille les vignes et vinifie lui-même ses produits – nous faisons partie de cette catégorie – contrairement aux négociants qui achètent (en grande quantité) de la vendange pour ensuite la vinifier. Il est intéressant de savoir que ces 84 négociants encavent 80 % de la production du Valais et que les vignerons-encaveurs qui représentent eux 80 % de tous les producteurs, vendangent moins de 20 % de la récolte totale. Pour 2016 cela signifie  10 mio. de tonnes de raisin sur un total Valaisan de 52 mio. de tonnes.

 

C’est un bon exemple pour démontrer d’une part que les négociants tiennent le marché ainsi que les prix entre leurs mains, et d’autre part pourquoi les quantités pour les spécialités recherchées sont parfois extrêmement petites et rares.

 

Ceci est bien une des raisons pour lesquelles nous restons fidèles à notre devise : petites quantités mais grandes qualités !

 

 

 

 

25 novembre

portes ouvertes

@Vin d'oeuvre

 

le soir:

Wine & Dine

au Buffet de la Gare

St-Léonard