Des vins de qualité du Haut-Valais
Vin d'oeuvre


Isabella et Stéphane Kellenberger produisent 18 vins différents à partir de cépages autochtones et internationaux dans leur cave familiale
à Loèche-Ville.

Entrez maintenant dans notre univers viticole personnel
et découvrez notre diversité.
 


Les vendanges 2023

L'année viticole en rétrospective

2023 a été un millésime généreux : alors que le printemps était encore pluvieux et que la pression du mildiou augmentait, l'été a été très sec. A la fin du mois d'août il a fait très chaud, la chaleur a bloqué le processus de maturation de certains cépages, et nous avons dû patienter avant de commencer les vendanges, pour finalement encaver des raisins sains et parfaitement mûrs.
Alors que les vendanges suivent toujours un schéma très similaire - tous les cépages ne sont pas mûrs en même temps, on distingue les cépages précoces et les cépages tardifs - le blocage dû à la chaleur a entraîné un ordre différent, ce qui nous a obligé à faire preuve d'une grande souplesse. Normalement, le Pinot noir fait partie des premiers cépages à être vendangé, mais dans quelques parcelles, en manque d’eau, l’accumulation de sucre dans les baies s’est bloqué. Nous avons récolté les cépages tardifs, comme le Viognier ou le Completer, presque en même temps ou même un plus tôt. 2023 reste une année très réjouissante, tant du point de vue de la qualité que de la quantité.

"Jamais du Gamay" ou plutôt "to die for" ?

Le dernier trimestre de notre année de jubilé n'a pas seulement couronné une belle et saine récolte. Notre Gamay to die for 2022 a été élu parmi les 6 meilleurs de sa catégorie lors du Grand Prix du Vin Suisse de cette année et a fait partie des 91 meilleurs vins du concours de vin de cette année, pour lequel plus de 2700 échantillons ont été présentés. Nous sommes extrêmement heureux, car c'est seulement la deuxième fois que nous avons présenté le Gamay au Grand Prix du Vin Suisse et qu'il a été à nouveau nominé (en 2014, le même vin avait obtenu le meilleur score du concours).

L'inauguration d'un nouveau vin : le Completer

Fin octobre - pendant une journée d'automne indienne - nous avons inauguré notre dernière cuvée, le Completer back to the roots, dans les coteaux de notre vignoble à Rarogne, en compagnie d'une petite foule d'invités. José Vouillamoz, connu pour ses analyses ADN des ceps de vigne, suppose que le Completer, que l'on connaît aujourd'hui dans les Grisons, avait complètement disparu du Valais. Or, le Completer et l'Humagne Blanc sont tous deux des parents du Lafnetscha, un cépage indigène typique du Valais, et il est donc logique de penser que le Completer était déjà cultivé en Valais il y a des siècles. Nous avons ramené le Completer dans le Haut-Valais lorsque nous avons décidé de le planter à Rarogne. Ce magnifique après-midi a été immortalisé par Elsbeth Hobmeier sous la forme d'un article en ligne dans le GaultMillau, à lire ici en allemand.

De plus, nous avons faire visiter la combe de Rarogne pour la première fois à un public. Pour donner un aperçu du travail de nos collègues, Cornelia et Andreas Bolliger, Romain Cipolla et Rainer Zimmermann ont servi leurs vins qu'ils cultivent également à cet endroit.

Photos par Florence Zufferey

Photos par Gérard-Philippe Mabillard

... et cela ne cesse pas...


Nous souhaitons remercier à cette occasion tous ceux qui nous ont rendu visite, nous ont accompagné et soutenu au cours de cette 10ème année d’exception ! Nous nous lançons avec élan dans une année 2024 passionnante - nous espérons que tu seras également de la partie !